En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de Cookies pour vous proposer des contenus ciblés adaptés à vos centres d’intérêts et réaliser des statistiques de visite.
Conservation et accès aux informations

La conservation d’informations ou l’accès à des informations déjà conservées sur votre appareil, par exemple, des identifiants de l’appareil, des cookies et des technologies similaires.

Google analytics

Les cookies de google analytics permettent de connaitre la fréquentation du site.

la nouvelle génération d'epi
  • masque
  • lunette
  • tenueintegrale
  • veste
  • tenue3
  • gant
  • botte

Qui sommes-nous ?

Le projet « Campagne de prévention EPI », lancé dans le cadre du Contrat de Solutions, a été retenu et co-financé suite à l’appel à projets national Ecophyto 2018 , lancé par le gouvernement (Axe 3 « Evaluer et maîtriser les risques et les impacts » ; Action 13 : Mieux connaître les expositions et réduire les risques pour les utilisateurs professionnels de produits phytopharmaceutiques).

Ce projet vise la construction d’une campagne nationale de prévention globale, avec l’ensemble des acteurs concernés, pour promouvoir le port d’EPI (équipements de protection individuelle) innovants par les exploitants agricoles et leurs salariés.

Les partenaires de ce projet sont les signataires de la fiche 18 du Contrat de solutions (Adivalor, APCA, La Coopération Agricole, FNA, FNSEA, JA, MSA, Synamap, UIPP) et des fabricants d’EPI  (Ansell, Axe Environnement, Cepovett, Dunlop, Manulatex, Ouvry, Prorem, Sonorco).

Les actions seront de deux types :

  • Rassembler les acteurs pour coconstruire, ensemble, des messages de prévention globale à destination des agriculteurs, de leurs salariés et des conseillers. 
  • Mener une communication à large spectre (multicanale) pour informer le plus grand nombre d’agriculteurs des évolutions récentes relatives aux EPI.

Les avancées attendues d’ici 2021 : meilleure connaissance des nouvelles règles de port des EPI et, in fine, meilleure protection des agriculteurs contre le risque phytopharmaceutique.